La fleur de l'olivier: la rapa. Curiosités.

14-05-2021

La fleur de l'olivier: la rapa. Curiosités. S'il est un moment crucial pour l'olivier qui détermine la récolte de l'année suivante, c'est bien la floraison. Cette étape, où l'olivier est couvert de fleurs, est digne d'admiration mais c'est aussi la plus critique.

De plus, si vous êtes allergique au pollen de l'olivier (une pathologie très courante à Jaén), vous comprendrez parfaitement pourquoi le pollen est dans l'air après avoir lu cet article. Nous vous détaillons toutes les curiosités de la fleur de l'olivier et de son stade de floraison !

La floraison

La fleur de l'olivier est appelée rapa, bien que selon la zone géographique, elle soit également connue sous le nom de trama, cadillo ou esquimo.

Les rapas poussent en grappes de 10 à 40 fleurs, selon la variété. Chacune de ces fleurs possède quatre pétales blancs et un centre jaune-orange, ce qui apporte cette belle couleur à la mer d'oliviers en fleurs.

La floraison de chaque rapa dure environ une semaine, donc cette phase est de courte durée. Au total, cette étape dure trois semaines, depuis l'ouverture de la première fleur d'olivier jusqu'à la fécondation (ou la chute) de la dernière fleur.

Quand cela se produit-il ?

Lorsque la température moyenne journalière dépasse 18ºC, ce qui arrive à la mi-mai, la phase de floraison commence. Selon les conditions climatiques et la zone de culture, un olivier peut être précoce ou tardif dans cette période.

Outre les conditions climatiques, cela dépend aussi de la variété d'olivier. Ainsi, certaines variétés à floraison précoce sont la ocal ou la farga ; à floraison moyenne, la picuda et la picual ; et à floraison tardive, la blanqueta et l'arbosana.

La pollinisation de la fleur

Les fleurs des oliviers ont une particularité : elles ont deux types de fleurs

Fleur hermaphrodite. Elles possèdent deux appareils reproducteurs : le pistil et l'étamine, où le pollen est créé. Les rapas hermaphrodites ont la possibilité de féconder et d'être fécondés. Ce sont eux qui produisent des fruits.
- Fleur mâle. Ils n'ont que des étamines, ils produisent donc du pollen mais ne peuvent pas produire de fruits.

Le pollen d'un olivier peut parcourir des centaines de kilomètres pour polliniser les fleurs d'autres oliviers, car il ne peut pas féconder les rapas du même olivier ou d'oliviers voisins s'il les reconnaît comme appartenant à la même famille. C'est pourquoi il existe plus de 250 variétés d'olives et d'oliviers. Il est très fréquent que le pollen produit en Andalousie féconde les oliviers du Maroc et vice versa.

Seulement 2% du total des fleurs de chaque olivier sont pollinisées. De ce pourcentage de fleurs fécondées, l'olivier lui-même effectue un 'tamis' et ne garde que les fruits les plus forts et les plus sains qui peuvent assurer l'alimentation et la bonne croissance de leurs graines : les olives, qui peuvent ensuite devenir de l’huile d'olive.

Pourquoi cette étape est-elle la plus critique ?

La floraison de l'olivier est l'étape la plus critique de tout le cycle car elle détermine la productivité de la culture suivante. Si la floraison est mauvaise, la récolte suivante sera mauvaise.

Les conditions climatiques pendant la floraison peuvent affecter l'olivier pendant cette phase. En de nombreuses occasions, les températures ont tendance à augmenter lorsque les oliviers sont en fleur ou qu'il y a de fortes gelées et des pluies. Cela peut entraîner un affaiblissement des fleurs elles-mêmes, qui ne germeront pas et ne produiront pas de fruits.

La floraison est l'un des stades les plus vulnérables de l'olivier et déterminant pour la récolte de l'année suivante. Elle se termine lorsque les rapas détachent leurs pétales, signe qu'ils ont déjà été fécondés, et le début du nouveau fruit : l'olive.

 

Retour

Catégories